bali Uluwatu balagan beach

Paracha Vayera – Quand la curiosité est un vilain défaut

Ce vieil adage qui veut que la curiosité soit un vilain défaut insinue qu’elle peut source d’ennuis. N’est-ce pas ce qu’il arriva à la femme de Loth qui avait pour commandement de quitter la ville avant que celle-ci soit détruite et de ne pas se retourner. La femme de Loth, curieuse, désobéit et fut changée en statue de sel.  Toutefois, Abraham aussi regarda la destruction de la ville de Sodome. Mais celui-ci ne fut pas condamné.

Cela amène à la question suivante : pour quelle raison la femme de Loth fut condamnée ? Quel enseignement doit-on tirer du comportement d’Abraham ?

Si tous deux ont regardé la destruction de Sodome, le comportement d’Abraham peut être compris comme un moment de méditation à la suite de cet évènement qui l’a profondément touché, tandis que celui de la femme de Loth peut paraître inutile.

La curiosité peut référer à deux types de situation : 1) Étudier, apprendre, s’intéresser à notre environnement 2) le fait de s’intéresser à quelque chose qui « ne nous regarde pas ».

S’immiscer dans la vie privée d’autrui peut être perçu comme un manque de tsniout. Une conduite ayant comme unique dessein de cerner les défauts d’autrui ou juste de fouiner dans sa vie privée ne semble pas souhaitable.

Le terme employé pour signifier qu’Abraham regarda la ville de Sodome n’est pas le même que celui-ci employé par la femme de Loth. S’agissant de la femme de Loth, la Torah utilise le verbe « lehabit » , qui signifie regarder fixement/observer, tandis que pour Abraham, le mot employé est « vayachkef » – וַיַּשְׁקֵף, dont la racine sous-entend un regard basé sur une réflexion profonde.
En effet, il fut profondément affecté par le destin de cette ville. Son regard sur la destruction de Sodome était donc empreint de réflexion. Son intérêt était porté vers le bien-être des habitants de cette ville. Abraham se leva tôt pour connaitre ce qu’il était advenu de la ville de Sodome, puisqu’il avait tenté de dissuader D.ieu de la détruire.

Au contraire, le regard porté par la femme de Loth sur la destruction de la ville réfère à la deuxième hypothèse énoncée ci-dessus. La femme de Loth avait désobéi au commandement de D.ieu. En effet, l’un des envoyés de D.ieu dit à Loth et à sa famille : « sauve ta vie ; ne regarde pas derrière toi, et ne t’arrête pas dans toute cette région ; sauve-toi vers la montagne, de crainte de périr ».
וַיְהִיכְהוֹצִיאָםאֹתָםהַחוּצָהוַיֹּאמֶרהִמָּלֵטעַלנַפְשֶׁךָאַלתַּבִּיטאַחֲרֶיךָוְאַלתַּעֲמֹדבְּכָלהַכִּכָּר: הָהָרָההִמָּלֵטפֶּןתִּסָּפֶה
La femme de Loth, au lieu de suivre l’exemple Abraham en se hâtant de s’exécuter, s’arrêta pour se retourner.

On comprend donc combien il est important de se hâter à la réalisation des commandements. Cela permet d’éviter de se perdre à des activités qui seraient moins honorables.

À l’inverse, Abraham Avinou,est incontestablement un modèle à suivre. Il s’empressa toujours de réaliser une mitsva– un commandement.

Il n’attendit pas pour accomplir le commandement de la circoncision. Dès que D.ieu eu terminé de lui parler, il se hâta de le réaliser.

Bien que l’idée de se séparer d’Hagar et son fils Ichmaël fut difficile, Abraham se leva tôt et s’empressa de les renvoyer puisque telle était la volonté de D.ieu.

Enfin, Abraham « se leva de bon matin » pour s’exécuter et donner en sacrifice son fils. Il n’objecta pas et mit en œuvre ce que D.ieu lui ordonna.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une tradition (fondée notamment sur Gn 19,27) veut qu’Abraham fût le premier à donner l’exemple de la prière du matin.

En somme, l’enseignement que l’on peut tirer de cette paracha est qu’il faut éviter de perdre son temps à des activités inutiles qui n’apportent aucun bienfait pour autrui et pour nous-mêmes. Il serait préférable, à l’instar d’Abraham, de se lever tôt, d’agir parce que l’action est une notion centrale du judaïsme. Prendre de belles initiatives serait plus enrichissant que s’égarer vers de futiles activités.

On dit d’ailleurs que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt !

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pinterest


Vous recherchiez quelque chose?